Historique


1957

Le fondateur de l’entreprise Hans Otto Schlüter ouvre une société de nettoyage à Hanerau-Hademarschen (Schleswig-Holstein).
1958
 
Avec la mise en service du premier atelier, sont exécutés les premiers travaux de serrurerie.
1959

La société Schlüter participe à la construction de pipelines pour les entreprises DEA, Thyssen et Mannesmann.
1982


La société Hans Otto Schlüter fête son 25ème anniversaire. L’entreprise individuelle devient la société Hans Otto Schlüter Stahl- und Rohrleitungsbau GmbH.
1985 Le fils Kurt Schlüter reprend la direction.
1991

 
Un autre site de la société Schlüter est implanté à Lübz situé en Mecklembourg. Le personnel qualifié pour l’usine située à Lübz suit un perfectionnement et une formation continue à Hademarschen.
1992

 
Le site Lübz est officiellement mis en service. Il est essentiellement axé sur la fabrication de caissons de fenêtres et de portes en matière plastique, en aluminium et en acier.
1996

L’entreprise investit dans l’extension des halls de production et des bâtiments administratifs.
1997 Introduction d’une gestion de la qualité suivant la norme DIN EN ISO 9001.
2005





La société Hans Otto Schlüter Stahl- und Rohrleitungsbau GmbH devient la société H. O. Schlüter GmbH & Co. KG. Kurt Schlüter quitte l’entreprise cette année-là et les associés Wolfram Kraeplin (construction métallique/Lübz), Sven Thomsen (fabrication en matières plastiques/Lübz) et Reik Weyand (construction de conduits et construction métallique/Hademarschen) reprennent la direction.
2007




La fabrication en matières plastiques qui vient d’être mise sur pied est mise en service sur un autre terrain d’entreprise à Lübz. L’inauguration intervient avec le 50ème anniversaire de la société. La construction de fenêtres, de portes et de façades étant la principale compétence de l’entreprise, la décision de céder le secteur de la construction des conduits est prise.
2008 L’extension du bâtiment à usage de bureaux à Lübz est achevée.
2009 Les capacités de production à Hademarschen sont étendues.